Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Jean-Paul Denanot (PS) : « Le rapport Larcher comporte de nombreux points très positifs »

formation professionnelle

Jean-Paul Denanot (PS) : « Le rapport Larcher comporte de nombreux points très positifs »

Publié le 20/04/2012 • Par Agathe Vovard • dans : France

Jean-Paul Denanot (PS), président du conseil régional du Limousin et de la commission formation de l’Association des régions de France (ARF), réagit positivement à la publication du rapport de Gérard Larcher, remis le 6 avril 2012 au président de la République. De nombreuses propositions lui paraissent intéressantes.

Etes-vous favorable, comme Gérard Larcher dans son rapport, à des fonds régionaux de sécurisation des transitions professionnelles coordonnant les interventions des acteurs (Etat, partenaires sociaux, etc.) ?

Je ne suis pas d’accord avec tout, mais ce rapport comporte de nombreux points très positifs. Concernant la sécurisation des parcours, les régions n’ont même pas un strapontin au sein du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP).
Et lors de la création de ce dernier, nous avions insisté sur l’aspect interprofessionnel. Si les branches continuent de travailler chacune pour leurs propres intérêts, on aura du mal à sécuriser les parcours.

Nous regrettons aussi que l’Etat fasse ses fins de mois sur le FPSPP (il a prélevé 300 millions en 2011 et 300 autres millions en 2012 sur ce fonds financé par un pourcentage des contributions obligatoires que les employeurs versent aux organismes chargés de collecter et de redistribuer l’argent de la formation, ndlr).

Etes-vous partisan de poursuivre la mise en œuvre du Service public de l’orientation (SPO) en confiant aussi, désormais, la délivrance du label national au président du conseil régional ?

Il s’agit d’une compétence partagée Etat-régions. Il est normal que ces dernières, leaders en la matière, signent pour la délivrance du label.

Les Cités des métiers sont un modèle qui semble maintenant acquis ; elles permettent de donner à chacun les moyens de faire son choix (le rapport préconise d’installer au moins une Cité des métiers dans chaque région et de lui confier l’animation des structures labellisées SPO, ndlr). Toutes quasiment sont labellisées.

Mais la labellisation ne résout pas le problème de l’orientation. Il y a un gros chantier à ouvrir. Et il faut aussi mettre les moyens ; en matière d’orientation, l’accompagnement est essentiel.

Gérard Larcher propose de mettre en place une démarche de territorialisation commune entre l’Etat, les régions, les départements et les partenaires sociaux en faveur des demandeurs d’emploi. Mais cela n’existe-t-il pas déjà ?

Nous parvenons, sur le terrain, à mettre en place des dispositifs que la loi n’a pas prévus. Mais il est mieux qu’elle le fasse. Une telle organisation territoriale est une bonne chose. Il est important de se retrouver autour d’une table pour échanger et avancer. Il s’agit d’éviter les décisions morcelées et les pertes des moyens. L’objectif est de ne pas laisser partir les moyens.

Quelles propositions du rapport seront reprises par François Hollande s’il est élu ?

Beaucoup ! Mais pas la suppression, pour les entreprises de dix salariés et plus, de l’obligation légale de 0,9 % relative au plan de formation : il faut obliger les entreprises à cotiser.
Le reste du rapport, qui ne présente pas d’écarts majeurs avec celui du Conseil économique, social et environnemental de décembre 2011, pourrait être mis en chantier.

François Hollande mettra-t-il vraiment en place une nouvelle gouvernance en faveur des régions ?

Il est clair qu’il engagera une réforme de la gouvernance, dans un nouvel acte de la décentralisation. Et cela peut aller très vite.
Elle pourrait se faire sous la forme d’un Grenelle de la formation professionnelle, dans la foulée du sommet social programmé pour l’été. Le détail des mesures viendrait après les négociations avec les partenaires sociaux.

Que pensez-vous de la proposition de Nicolas Sarkozy de soumettre à référendum la question d’obliger un demandeur d’emploi à accepter une offre correspondant à une formation qu’il a suivie ?

On ne pourra jamais obliger quelqu’un en la matière. Il faut plutôt être dans l’incitation. Il s’agit de faire en sorte que les branches professionnelles soient suffisamment attractives, en termes de salaires, de conditions de travail et de sécurité de l’emploi. Ainsi, elles attireront les jeunes et les moins jeunes. L’idée de François Hollande est plutôt d’être dans l’accompagnement des personnes vers l’emploi.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Paul Denanot (PS) : « Le rapport Larcher comporte de nombreux points très positifs »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X