Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Formation

Présidentielle – Formation, emploi : Pour un « big bang » en faveur des jeunes

Publié le 16/04/2012 • Par Agathe Vovard • dans : Dossiers d'actualité, France

Un service public consacré aux jeunes permettrait, notamment, de mieux accompagner ceux-ci vers l’emploi.

Cet article fait partie du dossier

Ce que les collectivités attendent des candidats

Les principaux acteurs et élus du secteur veulent tous aller dans le même sens : créer un véritable service public de l’orientation, de la formation et de l’emploi.
Un service qui devrait être piloté par le conseil régional, selon l’Association des régions de France. Cela passerait par le transfert de la compétence « orientation » et la maîtrise de la carte des formations techniques et professionnelles. Les régions seraient aussi chargées de l’insertion et de la réinsertion des demandeurs d’emploi, l’indemnisation du chômage demeurant dans le giron de Pôle emploi.

Simplification – La plupart des spécialistes plaident aussi pour la mise en place d’un véritable service public destiné aux jeunes. C’est le cas du mouvement « Pour un big bang de la jeunesse », qui compte une soixantaine de signataires, parmi lesquels des professionnels de l’insertion tels que la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars), le Syndicat national des métiers de l’insertion (Synami-CFDT) et l’Union nationale des missions locales (UNML).

Pour les élus locaux aussi, il est primordial d’axer les mesures sur les jeunes. Les maires ruraux (AMRF) insistent sur la nécessité de renforcer les capacités des réseaux et structures d’insertion qui leur sont destinées.

L’association Ville et banlieue milite également pour un meilleur accompagnement de ce public vers l’emploi. « Un dispositif global simplifié d’accompagnement du demandeur d’emploi, notamment pour les jeunes, doit être proposé, qui engagerait ce dernier à l’égard de la collectivité : formation initiale et continue, accès à un logement, etc. » précise-t-elle.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Présidentielle – Formation, emploi : Pour un « big bang » en faveur des jeunes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X