Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Présidentielle – Aménagement du territoire : Haro sur la révision générale des politiques publiques

Publié le 16/04/2012 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Dossiers d'actualité, France

La RGPP est au cœur des griefs des élus locaux, qui demandent des garanties en matière de services publics.

Cet article fait partie du dossier

Ce que les collectivités attendent des candidats

«Fermeture ou redéploiement de nombreuses garnisons », « 239 juridictions supprimées », « baisse des effectifs dans les commissariats et gendarmeries »…
Hostile au « retrait » de l’Etat qui, selon elle, touche « quasi exclusivement » ses adhérentes, l’Association des petites villes de France (APVF) appelle à un sursaut. En lieu et place de la révision générale des politiques publiques (RGPP), elle prêche une optimisation générale des politiques publiques (OGPP) « respectueuse de chaque territoire ».
En bonne position dans son « manifeste pour un nouveau pacte de confiance entre l’Etat et les collectivités » : l’avis obligatoire de la commission départementale d’organisation et de modernisation des services publics avant « toute décision de restructuration ».

Gérer les fonds européens – L’Association des maires ruraux de France (AMRF) souhaite, elle, donner un caractère « contraignant » à la charte des services publics en milieu rural signée en juin 2006 par des représentants des territoires, l’Etat et la plupart des grands opérateurs de services publics (EDF, La Poste, la SNCF, etc.).

Unanimes, les membres de la Maison européenne des pouvoirs locaux français plaident pour le maintien de l’enveloppe dédiée aux fonds structurels européens.
L’Association des régions de France (ARF) lorgne sur le deuxième pilier de la politique agricole commune (PAC). Dans son viseur : le développement rural, notamment le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader). Enfin, les régions revendiquent la gestion directe du Fonds européen de développement régional (Feder) et du Fonds social européen (FSE).

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Présidentielle – Aménagement du territoire : Haro sur la révision générale des politiques publiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X