Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • L’émiettement du service public d’éducation nationale mène à la fracture éducative, selon l’Andev

éducation

L’émiettement du service public d’éducation nationale mène à la fracture éducative, selon l’Andev

Publié le 18/04/2012 • Par Stéphanie Marseille • dans : France

Un pré-rapport de la Cour des comptes, dévoilé à son insu le 13 avril 2012, montre que le gouvernement ne mène aucune "politique particulière en matière de réduction des inégalités" à l'école, allouant même des moyens à des académies bien dotées au détriment des plus nécessiteuses. Un constat depuis longtemps effectué par l’Association nationale des directeurs d’éducation des villes (Andev), nous explique sa présidente, Anne-Sophie Benoit.

Etes-vous surprise par les informations qui filtrent du pré-rapport de la Cour des comptes « Les inégalités territoriales et l’égalité des chances dans l’éducation nationale » ?

Non, car c’est une situation qui perdure depuis longtemps. Au début des années 2000, l’Andev s’était penchée sur le coût de l’éducation par ville et nous avions élargi la question aux territoires.
Notre travail est aujourd’hui obsolète, mais il nous avait déjà montré de grandes disparités entre des villes comme Neuilly et Nanterre, par exemple. Or, depuis, rien n’a changé.

Quelles sont vos inquiétudes ?

Ce qui nous préoccupe, c’est que l’OCDE a déjà sonné l’alarme au travers de l’enquête PISA : en vain, car le gouvernement n’a pas réagi.

L’Allemagne s’est trouvée dans la même situation et a pris des mesures de suivi individualisé des élèves en difficulté, mais rien n’est entrepris chez nous, en-dehors des programmes de réussite éducative et des initiatives prises par les collectivités pour compenser et corriger les inégalités.

Progressivement, tous les dispositifs mis en place par MM. Borloo ou Chatel sont eux-mêmes remis en cause. La transformation des Réseaux ambition réussite (RAR) en dispositifs Eclair a laissé sur le côté près d’un tiers des établissements : dans le Dunkerquois, par exemple, aucun des collèges classés RAR n’a été éligible au programme Eclair.
Cela pose question !

Nous assistons, en fait, à un émiettement du service public d’éducation nationale. Et nous nous dirigeons vers une fracture éducative.

Quelles sont vos attentes ?

Il faut revoir la formation des enseignants, repenser l’éducation prioritaire et les espaces de concertation sur le territoire. Aujourd’hui, les inspecteurs de l’Education nationale, qui sont proches du terrain, disposent d’une marge de manœuvre trop réduite, tandis que les recteurs ont tout pouvoir et attribuent les ressources dont ils disposent sans concertation avec les collectivités.

Nous souhaiterions vivement pouvoir lire le rapport de la Cour des comptes, pour le confronter à nos propositions en vue d’une éducation future. Nous appuyons en effet la mise sur pied de l’observatoire de l’éducation promu par l’Appel de Bobigny : dans un premier temps, nous nous en servirons pour effectuer une évaluation et un diagnostic de tous les territoires. Ce qui nous permettra, dans un second temps, d’émettre des propositions pour une éducation future.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’émiettement du service public d’éducation nationale mène à la fracture éducative, selon l’Andev

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X