Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Internet

Le Lot vend aux enchères sur Internet ses véhicules réformés

Publié le 11/04/2012 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Le conseil général du Lot expérimente la procédure de vente aux enchères sur Internet. Cinq de ses vingt véhicules réformés ont ainsi été mis en vente le 10 avril 2012 à 9 h 30, jusqu'au 30 avril à 19 heures.

A la suite d’une enquête réalisée auprès des collectivités utilisatrices de cette nouvelle forme de vente en ligne, le service commande publique du conseil général du Lot a choisi de l’expérimenter sur le site Agorastore et a mis aux enchères trois Citroën Saxo, une Peugeot 106, une Peugeot 107, proposées à un prix compris entre 1 500 et 1 800 euros. Agorastore, qui a créé pour le conseil général du Lot un espace boutique dédié, prend un commissionnement de 8% sur le prix de vente.

« Nous avons été intéressés car le système est plus souple et atteint un public plus large, au niveau de toute la France. A ce jour, nous avons travaillé avec des commissaires-priseurs du département. Nous conservons cette manière de faire. Mais, si l’expérimentation de la vente aux enchères sur Internet est concluante, nous adopterons les deux systèmes. Il faut chercher la complémentarité des différents circuits », déclare Laurence Serny, responsable du service commande publique au conseil général du Lot.

« Le but n’est pas de faire une recette. Mais si nous réussissons à atteindre nos objectifs par rapport aux prix fixés, à vendre dans le délai imparti, et à toucher un public aussi large que celui touché avec un commissaire-priseur, nous considérerons que l’expérimentation est probante et mettront en vente en ligne d’autres biens du conseil général (matériel informatique, mobilier…)», conclut Laurence Serny.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Le Lot vend aux enchères sur Internet ses véhicules réformés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X