Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Les policiers municipaux toulousains durcissent leur mouvement de grève

Publié le 11/04/2012 • Par Laurence Lafosse • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Depuis l’entrevue du 4 avril 2012 avec le maire de Toulouse Pierre Cohen ( PS ), les négociations avec les syndicats des policiers municipaux sont au point mort.

« L’accueil a été brutal et le maire de Toulouse nous a catégoriquement et immédiatement refusé toute possibilité d’ouvrir les négociations sur la question du port d’arme », explique Yannick Cheveau, délégué syndical SNPM FO des policiers municipaux toulousains après l’entrevue avec Pierre Cohen maire (PS) de Toulouse.

Armement des agents pour le meeting du Front de gauche – Armement 24 heures sur 24 et droit de retrait en cas de mission périlleuse, les revendications des policiers municipaux toulousains ne sont pas recevables pour le maire de Toulouse qui se retranche toujours derrière l’absence de « statut national ». Alors que la ville est toujours sous plan Vigipirate niveau rouge, les équipes de police municipale dépêchées le 5 avril en soirée, place du Capitole, pour couvrir le meeting du Front de Gauche animé par Jean Luc Mélenchon ont cependant été armées pour l’occasion. Ce meeting qui a rassemblé près de 70 000 personnes s’est clôturé par une alerte à la bombe.

« Notre position n’a pas varié et reste non négociable. L’armement est fonction des missions, et reste nécessaire uniquement la nuit ou en cas de situation particulière comme cela a été le cas lors des événements liés à l’affaire Merah. Seule une évolution réglementaire sur le plan national pourra fixer les missions et le statut de la police municipale, rappelle Jean-Pierre Havrin adjoint à la sécurité à la mairie de Toulouse, qui considère le mouvement globalement peu suivi et perturbant peu le service.

Grève ponctuelle et opération mystère – En grève depuis le 2 avril, les policiers municipaux toulousains armés uniquement le soir entre 20 et 24 heures, ont été rééquipés jour et nuit, d’une arme de 4e catégorie, du 19 au 25 mars derniers, lors du déclenchement du plan Vigipirate écarlate durant les événements sanglants de l’affaire Merah. Les agents toulousains ont décidé de durcir le mouvement, suivi à 80 %, de source syndicale, en multipliant manifestations et débrayages ponctuels. « Le système de débrayage ponctuel d’une partie des agents perturbe le service, comme cela été le cas jeudi soir lors du meeting du Front de Gauche, explique Yannick Cheveau. Nous nous donnons également la possibilité de créer la surprise par des opérations que nous préférons garder secrètes jusqu’au dernier moment ».

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les policiers municipaux toulousains durcissent leur mouvement de grève

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X