Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Etats, régions et développement humain : quand les plus riches ne sont pas les mieux classés

Publié le 11/04/2012 • Par Aude Raux • dans : Dossiers d'actualité

La comparaison des indicateurs économiques classiques avec les nouveaux indicateurs prenant en compte le développement humain permet de faire émerger une autre vision de la situation des Etats, ou des régions. Et ainsi de mieux orienter les politiques publiques.

Les régions les plus riches ne sont pas en meilleure santé sociale

Classement des régions françaises en 2008 selon le Produit intérieur brut (PIB) par habitant et l'indicateur de santé social (ISS). Source : Florence Jany-Catrice. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

L’ISS : un indicateur conçu suivant une méthode participative

L’indicateur régional de santé social a été conçu sur un mode participatif, en 2009, à l’initiative de la région Nord-Pas-de-Calais, par Florence Jany-Catrice, économiste, maître de conférences à l’université de Lille1 et chercheuse au Centre lillois d’études de recherches sociologiques et économiques (Clerse-CNRS).

Lien social et interindividuel : deux dimensions de l’ISS

L’ISS reprend les six dimensions du baromètre national des inégalités et de pauvreté (BIP 40) : éducation, justice, logement, santé, revenus, travail et emploi. Ces deux dernières dimensions sont décomposées en sous dimensions : consommation, inégalités et fiscalité, pauvreté, salaires pour la dimension revenus, chômage, conditions de travail, précarité, enfin, relations professionnelles pour la dimension travail et emploi.

Pour tenir compte du caractère positif de ce qui est estimé, à savoir la santé sociale, deux dimensions ont enrichi cet indicateur : le lien social, estimé à partir du taux d’adhésion aux associations et le lien interindividuel, établi à partir du nombre d’interactions enregistrées entre individus (amis et voisins).
Chaque dimension de l’ISS est composée d’une, voire deux variables combinées entre elles.

La possibilité de comparer les régions entre elles

Cet indicateur synthétique présente deux intérêts par rapport aux variantes régionales du baromètre des inégalités et de la pauvreté : simplifié, il permet aussi la comparaison de toutes les régions françaises entre elles. 
On peut souligner l’absence de corrélation entre l’ISS des régions françaises et le PIB par habitant : un PIB plus élevé n’est pas synonyme de meilleure santé sociale.
Par exemple, l’Ile-de-France, bien qu’en excellente posture économique (première selon le PIB par habitant) perd 16 places quand on la classe en termes de santé sociale. A contrario, le Limousin est largement en tête de la santé sociale des régions françaises alors que cette région est à la 19ème position du classement suivant son PIB par habitant.

Les Etats les plus riches ne sont pas toujours ceux qu’on croît

Classement des Etats développés selon le revenu national brut (RNB) par habitant (en dollars constants de 2005) ; l'indice de développement humain (IDH) ; l'indice de développement humain ajusté aux inégalités (IDHI). Source : Rapport sur le développement humain 2011. Programme des Nations unies pour le développement humain (Pnud). (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

La Norvège en tête du palmarès « développement humain »

En novembre 2011, le Programme des Nations unies pour le développement publiait les résultats de son classement pour 2011 de 187 pays et territoires couverts par l’indice de développement humain (IDH). Un palmarès qui tient compte des niveaux de santé, d’éducation et de revenu.
Verdict : la Norvège occupe la première place, la dernière étant attribuée à la République démocratique de Corée. Les Etats-Unis de la 4ème à la 23ème place.

Si l’on ajuste cet indice aux inégalités internes dans les domaines de la santé, de l’éducation et du revenu, il est intéressant de noter que certaines des nations les plus riches ne sont plus dans les 20 premières positions du classement selon l’IDH.
L’exemple le plus marquant est celui des Etats-Unis qui dégringolent de la 4ème à la 23ème place.
A noter également la Corée, qui passe de la 15ème à la 32ème place, ou encore Israël : de la 17ème à la 25ème place.

La chute des Etats-Unis et d’Israël dans le classement à l’IDH ajusté aux inégalités (IDHI) est principalement due aux disparités de revenus, bien que l’accès aux soins de santé soit aussi un facteur d’inégalités important aux USA. En Corée, ce sont les différences intergénérationnelles en termes d’accès à l’éducation qui nuisent à la performance du pays.

A l’inverse, d’autres pays gagnent des places dans le classement IDHI grâce à un accès relativement plus égalitaire à la santé, à l’éducation et aux revenus.
Ainsi, la Suède passe de la 10ème à la 5ème place, le Danemark de la 16ème à la 12ème et la Slovénie de la 21ème à la 14ème place.
L’IDHI est ainsi très instructif pour évaluer la distribution des revenus tout comme les différents niveaux d’espérance de vie et de scolarisation au sein des populations nationales.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Etats, régions et développement humain : quand les plus riches ne sont pas les mieux classés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X