Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Patrimoine

L’église de Lions-en-Sullias ne sera pas désinscrite des monuments historiques

Publié le 04/04/2012 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

La commission du patrimoine et des sites de la région Centre a refusé le 27 mars 2012 la demande de la commune qui proteste contre les contraintes imposées par cette protection.

À Lions-en-Sullias, commune de 400 habitants du Loiret, l’église Saint-Étienne datée du 11ème siècle et sa caquetoire inscrites depuis 1992 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques resteront protégées. La commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS) réunies le 27 mars à Orléans a en effet refusé une demande de la commune portant sur la désinscription de ces monuments.

Refus des permis de construire – Le 19 mai 2011 le conseil municipal avait adopté une délibération pour ne plus relever de la protection patrimoniale qui s’accompagne d’un périmètre de protection de 500 mètres englobant la quasi-totalité du village et à l’intérieur duquel les projets immobiliers doivent recevoir l’aval de l’Architecte des bâtiments de France. La commune dénonçait « le nombre croissant de refus quasi systématiques des permis de la part des ABF » alors pourtant que la commune est dominée par les tours de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly.

Le maire (SE) Gilles Lepeltier avait alors saisi le préfet pour demander la désinscription qui devait recevoir l’aval de la CRPS devant laquelle Gilles Lepeltier est allé plaider son dossier. Mais à l’unanimité la commission (représentants de la Drac, élus, associations patrimoniales) a refusé cette désinscription mais sans motiver son refus.

Utiliser la révision du PLU – En période de réserve, la DRAC se contente de renvoyer à une circulaire du 15 juin 2001 qui rappelle qu’un déclassement ne peut intervenir que pour faits de guerre ou par ruine. Seule solution pour la commune : la possibilité de réduire le périmètre de 500 mètres ce qui nécessite la révision du PLU, mais qui vient justement d’être révisé.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’église de Lions-en-Sullias ne sera pas désinscrite des monuments historiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X