Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

La cohésion de la société n’est plus une priorité

Publié le 04/04/2012 • Par La Rédaction • dans : France

Pour ce qui touche la cohésion de la société, les aspirants à l'Elysée sont parfois diserts, et certains thèmes sont très médiatisés, tels que le fameux "assistanat" et la manière dont on rémunère et fait participer les bénéficiaires de minimas sociaux. Mais sur des sujets qui concernent tous les citoyens, tels que la santé et la dépendance, les candidats à la présidentielle n'ont peut-être pas pris la mesure des enjeux. Ces derniers sont certes abordés mais on peine parfois à voir leur vision des services publics locaux et de l'accès de ces derniers dans les territoires.

Cet article fait partie du dossier

La cohésion de la société n'est plus une priorité

En matière d’accès territorial aux soins, les candidats proposent simplement, en général, de poursuivre sur la même lancée. C’est-à-dire développer les mesures incitatives, qui sont loin de présenter des résultats très probants.
Multiplier aussi les maisons de santé rassemblant différents spécialistes. Mais sans aborder la question du financement par les collectivités…
Et augmenter le numerus clausus, c’est-à-dire le nombre de médecins en formation.

Ils sont peu nombreux à aborder la vraie question d’une dose de mesures coercitives pour lutter contre les inégalités territoriales en termes d’accès aux soins.

Il y a aussi un chantier clé, occulté finalement par le Président sortant qui l’avait pourtant promis lors de son élection : le financement de la dépendance. Les candidats promettent de s’y atteler.

Enfin, le thème des banlieues brille par son absence. Même s’il est évoqué par bribes, les candidats parlant pas ou peu de l’avenir de la politique de la ville.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

La cohésion de la société n’est plus une priorité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X