Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville : la banlieue cantonnée à la périphérie des thèmes de campagne

Publié le 04/04/2012 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Même si les propositions parsèment la plupart des projets des candidats, la politique de la ville est loin d’être mise en avant.

Cet article fait partie du dossier

La cohésion de la société n'est plus une priorité

La force de conviction du collectif AClefeu suffira-t-elle à susciter l’intérêt des candidats à l’élection présidentielle ? Après avoir occupé, en février, un hôtel particulier parisien pour y installer un « ministère de la crise des banlieues », le collectif, créé après les émeutes de l’automne 2005, vient d’entamer un « tour de France » pour lancer un « débat national sur la question des quartiers populaires ».

Car force est de reconnaître que la banlieue peine à se faire une place dans la campagne. Sur le papier, de nombreuses propositions ont, certes, été formulées, mais dans les discours de campagne, la politique de la ville ne semble pas être une priorité. Loin de là.

Emploi et logement – A gauche, le candidat socialiste, François Hollande mise sur l’emploi et annonce sa volonté de créer « 150 000 emplois d’avenir » dans les quartiers, de doter sa « banque publique d’investissement » d’une filiale pour les banlieues et d’instituer « une clause d’insertion » dans les marchés publics dédiée au recrutement des jeunes issus des quartiers sensibles.

Autres mesures annoncées :

  • la fin du zonage, l’obligation pour les communes de construire 25 % de logements sociaux, sous peine de sanctions multipliées par 5,
  • la création de « zones de sécurité prioritaires »
  • ou encore le renforcement de l’apprentissage du français.

Enfin, François Hollande promet « le lancement d’une nouvelle génération d’opérations de renouvellement urbain, complétées par des actions de cohésion sociale ».

La proposition est également relayée par le président-candidat (UMP), Nicolas Sarkozy, qui, en attendant un éventuel déplacement en banlieue, concentre ses intentions sur un deuxième programme de rénovation urbaine destiné aux « quartiers les plus prioritaires, ceux que nous n’avons pas encore refaits ».
Parmi les autres mesures contenues dans le projet du candidat sortant : le développement des logements sociaux et l’adaptation des loyers HLM aux revenus des habitants.

Pour sa part, le candidat centriste, François Bayrou, plaide en faveur d’un « ministère de l’égalité » contre toutes les discriminations, de la création d’écoles de parents ou de l’exonération de charges pendant 2 ans pour les emplois d’entreprises de moins de 50 salariés, qui profitera notamment aux banlieues.
Mesure symbolique, François Bayrou propose également d’installer un « représentant de l’Etat » dans chaque quartier en difficulté.

Combattre la ghettoïsation – Dans ce paysage de mesures éparses, Eva Joly (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) se distinguent par leurs prises de position sur le rôle des populations et la mobilisation de toutes les politiques publiques.

La candidate écologiste, qui fait une priorité de la banlieue, estime que « la solution pour [celle-ci], ce sont ses habitants ». « [En] construire l’avenir, c’est sanctuariser les services publics, c’est y investir dans l’éducation, la formation, l’activité économique, la santé. C’est investir dans l’humain et pas seulement dans le béton », affirmait, fin février, Eva Joly.

De son côté, le candidat du Front de gauche, qui entend combattre « la ségrégation spatiale et la ghettoïsation », appelle à la suppression du ministère de la Ville, à la fin du zonage et du « traitement stigmatisant de publics ciblés » car « les politiques de droit commun, réorientées vers l’accès au droit à la ville pour tous, deviendront la priorité ».

Bientôt un second plan de rénovation urbaine ?

Alors qu’un comité interministériel des villes était (secrètement) programmé pour le début mars, puis annulé à la dernière minute, le candidat-président Nicolas Sarkozy a répété ces derniers jours qu’il présenterait, « dans les semaines qui viennent », un deuxième plan de rénovation urbaine. Le 8 mars, le chef de l’Etat a défendu son bilan dans les banlieues, assurant qu’un « effort absolument sans précédent » avait été fait. Il a notamment évoqué les 12 milliards investis dans l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. Une « contrevérité » a réagi le député maire (PS) de Cachan, Jean-Yves Le Bouillonnec, membre de l’association Ville et banlieue, selon qui « l’Etat, qui s’était initialement engagé à verser 6 milliards d’euros, n’a en réalité déboursé que 900 millions », le reste ayant été pris en charge par Action logement.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Politique de la ville : la banlieue cantonnée à la périphérie des thèmes de campagne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X