Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

présidentielle

Avec Amorce, les candidats s’engagent sur l’énergie et les déchets

Publié le 29/03/2012 • Par avec l'AFP Arnaud Garrigues • dans : France

Après avoir envoyé une liste de propositions aux candidats à l'Elysée, l'association Amorce a organisé le mardi 27 mars 2012 un débat avec leurs représentants sur les thématiques énergie et gestion des déchets. Etaient représentés l'UMP, le PS, EELV, le Modem et le Front de Gauche.

« La plupart des candidats sont favorables à une loi de transition énergétique et tous s’accordent sur la priorité d’une rénovation thermique massive des logements », a relevé l’association Amorce (1) dans un communiqué où elle reprend les points d’accords et de désaccords des candidats. 

Obliger à la rénovation thermique – Le candidat du PS, François Hollande, serait « prêt à envisager une obligation de rénovation énergétique (isolation, changement des huisseries, des moyens de chauffage) au moment de la vente ou de la location », a indiqué Nicolas Garnier, délégué général d’Amorce. 

De son coté, Eva Joly, candidate d’EELV, soutient la suppression progressive du chauffage électrique. Elle voudrait « lier la gestion des impayés énergétiques avec un dispositif d’aide aux travaux de maîtrise de l’énergie », selon Nicolas Garnier. 

Tarification progressive – Pour lutter contre la précarité énergétique, François Hollande et Eva Joly proposent tous deux une tarification progressive de l’électricité et du gaz. « La candidate d’EELV valide également le financement de travaux de MDE (maîtrise de la demande en électricité) chez les bénéficiaires du tarif de première nécessité et des fonds solidarité énergie dans le cadre d’un plan d’éradication de la précarité. François Bayrou propose un soutien à l’acquisition d’équipement A++ pour les foyers précaires », souligne le communiqué.

Sur les énergies renouvelables, « tout le monde veut plus de lisibilité sur les tarifs d’achat, François Hollande proposant un tarif valable sur cinq ans », commente M. Garnier. Pour financer la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables, Modem, UMP, PS et EELV veulent « une refonte complète de la fiscalité énergétique ».

Tous ont également évoqué la nécessité de développer les énergies marines, qui n’avaient pas été évoquées dans le cadre du Grenelle de l’environnement et qui disposent d’un véritable potentiel de développement.

Gaspillage alimentaire – Concernant les déchets, la mesure proposée par Amorce « qui porte le plus », selon Nicolas Garnier, est l’organisation d’un vaste plan contre le gaspillage alimentaire en mettant notamment en place un cadre juridique pour permettre la récupération des invendus au profit des associations caritatives. D’autre part, on pourrait envisager de remplacer la « date de consommation » sur les produits par une « date de commercialisation », avec un délai de consommation.

Eva Joly est favorable à ce qu’on taxe les produits générant des déchets non recyclables.

PS, Modem, Front de gauche et EELV sont favorables à un « recadrage complet » des éco-organismes, sociétés anonymes, pour en faire des associations loi 1901.

Notes

Note 01 Association de collectivités territoriales et de professionnels pour la gestion des déchets, l'énergie et l'environnement Retour au texte

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Avec Amorce, les candidats s’engagent sur l’énergie et les déchets

Votre e-mail ne sera pas publié

anonyme

30/03/2012 08h12

« Eva Joly est favorable à ce qu’on taxe les produits générant des déchets non recyclables, donc n’ayant pas de « point vert ». »
Le point vert sur les emballages ne signifie pas qu’ils soient recyclables mais bien que leur producteur finance la mise sur le marché de leur emballage à travers un éco-organisme comme Eco-Emballages.

Arnaud Garrigues

30/03/2012 11h05

Bonjour,
Vous avez tout à fait raison. Je supprime donc la mention évoquée.
Cordialement,
Arnaud Garrigues

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X