Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Extension de l’Agglo du Havre : des élus rédigent un cahier d’acteurs et demandent un « débat public »

intercommunalité

Extension de l’Agglo du Havre : des élus rédigent un cahier d’acteurs et demandent un « débat public »

Publié le 30/03/2012 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Appelés à être agrégés, trop vite à leur goût, à la Communauté d’agglomération du Havre (Codah) en Seine-Maritime, des élus de la communauté de communes de Criquetot-l'Esneval ont rédigé un cahier d'acteurs, qu'ils ont distribué dans les mairies depuis le 26 mars 2012. Ils appellent à un « débat public ».

Alors que le préfet vient de valider le périmètre de la future agglomération agrégeant les communautés de communes seinomarines de Criquetôt-l’Esneval et de Saint-Romain-de-Colbosc à la Communauté d’agglomération du Havre (Codah), l’objectif de cette contribution des élus signataires est de faire partager leur vision du projet de fusion.
Ils demandent aussi, sous l’appellation « débat public », que les enjeux soient débattus publiquement avec les citoyens.

«Dans quelques mois, les conseils municipaux devront se prononcer sur ce projet », constate François Auber, maire de Saint-Jouin-Bruneval, signataire du cahier(1).
« Cela implique que tous les partenaires s’accordent préalablement sur une vision commune du territoire. Le calendrier défini par le préfet nous oblige à travailler dans la précipitation alors que ce dossier est fondamental pour notre avenir à long terme. Il nous paraît dès lors légitime de demander un temps de réflexion supplémentaire. »

Tirer le territoire vers le haut – Le cahier décline donc les qualités et les atouts de la communauté de communes de Criquetôt-l’Esneval, mais aussi ses faiblesses, tel son déficit d’offres de services.
Pour son maire, le projet de fusion avec la Codah validé par la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) n’a de sens « que s’il tire notre territoire vers le haut, en cohérence et en harmonie avec les autres territoires concernés par le périmètre de la fusion. Cela porte principalement sur le tourisme, la mobilité et la ruralité, mais aussi sur des sujets essentiels tels le traitement des déchets, les équipements culturels et sportifs, le service public de la petite enfance, l’accès aux soins… »
En conséquence, les signataires demandent que soit posée la question majeure de cette impérative mise à niveau.

Connaître les effets concrets de la fusion – Plus largement, ils souhaitent que le projet soit débattu publiquement pour que les citoyens puissent, via leurs conseillers municipaux, se prononcer en connaissant les effets concrets de la fusion.
D’autant plus qu’à ce stade, c’est, selon François Auber, « une fiscalité défavorable pour les ménages qui se profile, sans perspectives de nouveaux services, ce que nous ne pouvons pas accepter ».

A travers ce premier cahier d’acteurs, qu’ils ont distribué dans toutes les mairies des trois collectivités(2), ses promoteurs espèrent aussi rallier tous les acteurs concernés par la fusion. Et, in fine, faire partager leur vision, leurs exigences et leurs propositions pour l’avenir de leur territoire.

Régions

Notes

Note 01 Les élus rédacteurs du cahier d’acteurs sont : Grégoire Micaux, maire de Beaurepaire, Franck Cottard, maire d’Etretat, François Auber, maire de Saint-Jouin-Bruneval et Aurélien Paul, adjoint, Philippe Jouenne, maire de Saint-Martin du Bec et Antoine Cochet, adjoint. Retour au texte

Note 02 Les trois collectivités sont : la communauté de communes de Criquetôt-l’Esneval : 21 communes, 16 035 habitants ; la communauté de communes de Saint-Romain-de-Colbosc : 16 communes, 17 000 habitants ; et la Codah : 17 communes, 247 134 habitants. Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Extension de l’Agglo du Havre : des élus rédigent un cahier d’acteurs et demandent un « débat public »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X