Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Spectacle vivant : la nécessité d’une loi fait son chemin

Publié le 28/03/2012 • Par Hélène Girard • dans : Dossiers d'actualité, France

Au-delà des considérations générales sur les crédits et sur les impératifs de démocratisation culturelle, communes à la plupart des programmes, quelques candidats entrent dans le vif du sujet avec des propositions précises. Et parfois quelques idées neuves, notamment sur l’économie du secteur.

Réclamée depuis plusieurs années par les organisations syndicales et professionnelles du spectacle vivant, l’idée d’une loi sur le secteur fait manifestement son chemin.
« Je ferai voter une loi d’orientation sur le spectacle vivant », promet François Hollande, qui en a fait un élément constitutif de sa proposition n° 44 (sur les 60 qu’il a publiées), consacrée au « l’accès à la culture et à la création artistique ».
Sans plus de précisions.

Loi-cadre – Dans un entretien avec le Point.fr, publié le 14 mars, Nicolas Sarkozy avance également l’idée d’une « loi-cadre, qui fixera les responsabilités et les engagements de tous les partenaires publics et privés, ainsi que les moyens de dégager des ressources complémentaires pour la diffusion des spectacles dans le cadre d’un ‘compte de soutien au spectacle vivant’ ».

A une loi, François Bayrou semble préférer des interventions ciblées en fonction des problèmes structurels qui se posent. Le candidat du Modem préconise ainsi « une aide dégressive » au démarrage des petites structures et compagnies ». Mais sans préciser le montant envisagé ni le financement de cette mesure.

Il veut aussi inscrire dans le cahier des charges des créations subventionnées l’augmentation du nombre de représentations « à coût réduit ». Sans préciser si l’objectif premier serait de répondre à la trop faible diffusion des créations.

Conventions de développement culturel quinquennales – Concernant les partenariats Etat-collectivités, le candidat centriste préconise des « conventions de développement culturel », pour une période de 5 ans. Une durée justifiée par un alignement sur celle des contrats de projets Etat-régions.
Il s’agirait donc d’allonger les actuelles conventions triennales pour la « culture partagée » (démocratisation culturelle), que signent les directions régionales des affaires culturelles (Drac), depuis l’automne 2011, avec des collectivités urbaines et rurales.
Mais le candidat centriste ne précise pas quelles seraient les priorités de ces conventions.

De son côté, François Hollande parle de « contrats », destinés à améliorer l’aménagement du territoire, avec « un maillage culturel mieux coordonné et plus efficace. »

Economie sociale et solidaire – Eva Joly est la seule à s’intéresser au développement de la culture dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Dans son plaidoyer pour « la sécurité, l’autonomie des acteurs culturels », elle propose la création d’un « fonds de développement du tiers secteur culturel », et de « fonds mutualisés pour l’accès d’artistes et d’artisans d’art aux locaux et aux terrains vacants et à des services partagés ».
Une possible réponse au problème de l’hébergement du travail des artistes, qui peinent à trouver ateliers et studios et autres lieux de création.

Dans cette logique du tiers secteur, la candidate d’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) plaide aussi pour le développement des groupements d’employeurs et les coopératives d’artistes.

Pluriactif culturel – Eva Joly veut également réformer le statut de l’artiste et des intermittents du spectacle. Elle précise qu’elle procédera au « réexamen des circuits financiers de l’intermittence du spectacle, et créera le statut de « pluriactif culturel », permettant de combiner allocations chômage et rémunérations « en vue de la garantie du revenu ».
Enfin, elle préconise la création de mutuelles pour les artistes.

Le Centre national de la musique (CNM) en débat

Créé le 6 février 2012, cet établissement public, conçu sur le modèle du Centre national de la cinématographie et de l’image animée (CNC), a vocation à fédérer les acteurs et les financements du secteur et à favoriser la création et la diffusion des œuvres. Ses ressources proviendront pour l’essentiel d’une taxe payée par les fournisseurs d’accès à internet, mais sans « pression fiscale sur les opérateurs de télécommunications », promet le ministère de la Culture et de la communication. Nicolas Sarkozy indique miser beaucoup sur « la montée en puissance » du CNM, « pour structurer la filière ». François Hollande compte a contrario revenir sur ce « chantier », « pour en faire un outil au service de la diversité culturelle ». Sans que l’on sache comment il modifierait la structure.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Spectacle vivant : la nécessité d’une loi fait son chemin

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X