Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • Les éoliennes peuvent-elles être peintes de couleur pour une meilleure intégration paysagère ?

environnement

Les éoliennes peuvent-elles être peintes de couleur pour une meilleure intégration paysagère ?

Publié le 22/03/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

Non. L’arrêté du 13 novembre 2009 relatif à la réalisation du balisage des éoliennes situées en dehors des zones grevées de servitudes aéronautiques s’applique aux éoliennes.

Cet arrêté a été pris en vue de satisfaire une exigence de sécurité aérienne. En effet, s’il est indispensable de développer l’éolien terrestre pour atteindre les objectifs fixés par la programmation pluriannuelle des investissements de production d’électricité, il n’est pas moins indispensable d’assurer la sécurité des vols.
En ce sens, l’arrêté susvisé fixe des normes notamment colorimétriques et de balisage lumineux afin de rendre visibles les éoliennes pouvant constituer des obstacles à la navigation aérienne.
La limitation des quantités colorimétriques au domaine du blanc permet d’assurer la visibilité des éoliennes.

L’intégration paysagère doit toutefois être recherchée. Le gouvernement soutient en effet un développement de l’éolien terrestre à haute qualité environnementale qui passe par une limitation de l’impact visuel des éoliennes sur les paysages.
Ce point fait partie des critères évalués lors de la délivrance de l’autorisation d’exploiter au titre de la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement.

Plus qu’une simple question de couleur qui, si elle permet de fondre les éoliennes dans leur environnement, ne supprime pas l’effet visuel des pales qui tournent, l’insertion des éoliennes dans les paysages nécessite une approche globale prenant en compte les particularités et les reliefs alentours. L’intégration paysagère sera en général plus réussie si le paysage reste lisible après implantation d’un parc éolien. Le respect des lignes de fuites, la création de perspective, la cohérence et l’uniformité du parc sont autant de moyens permettant d’assurer une insertion satisfaisante dans l’environnement.

Domaines juridiques

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les éoliennes peuvent-elles être peintes de couleur pour une meilleure intégration paysagère ?

Votre e-mail ne sera pas publié

mirabelle352

23/03/2012 04h44

Ca dépend de la taille de l’éolienne (surface balayée) et de sa hauteur de nacelle, non?
Pour de petits modèles, ils ne sont pas à des hauteurs suffisantes pour constituer un danger pour l’aviation.

Dlaforet

23/03/2012 12h59

Le gouvernement ne soutient en RIEN un déveleppement de haute qualité : cela relève de la haute fumisterie si cela était VRAI les chartes éoliennes « de bonne conduite à l’usage des promoteurs » élaborées dans les années 2002 seraient aujourd’hui opposables en droit! (cela relève du grand comique ou d’une grande naïveté ce qui serait encore plus inquiétant)
Ce dont il faut se réjouir c’est que le nucléaire n’ait pas été livré à la curée de ce type d’investissement!
Quand à l’intégration, pour produire de temps à autre, ces machines géantes doivent en principe être positionnées sur des hauteurs donc visibles à perte de vue sur plusieurs départements, donc elles seront de plus en plus hautes, de plus en plus puissantes donc de plus en plus bruyantes.
En quoi des flashes, blancs de jours, gros, globuleux et rouges de nuit sont ils « intégrables » alors qu’ils sont à l’horizontal balayant le sol sur des dizaines de kilomètres? Pourquoi aucun progrès n’a été fait dans ce sens? réponse : ça ne gagne rien et la population est traitée comme du bétail.
Respect de l’environnement? on fait entrer le loup dans la bergerie, l’industriel dévastateur dans des zones qui doivent être protégées pour les générations futures.
La majorité de la population vit dans des villes dans un environnement artificiel fait de béton de bitume de crasse de bruit, n’ont aucune idée de ce que deviennent leurs poubelles et on leur a très bien vendu les vertus « propres » de l’éolien. Dans les campagnes certains ont accepté quelques éoliennes beaucoup – quand ils sont au courant… – commencent à réaliser avec effroi ce que va devenir leur vie au milieu d’une centaine d’éoliennes.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X