Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

réforme territoriale

Conseil d’Alsace : la route du referendum est ouverte

Publié le 22/03/2012 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Le projet de conseil unique d’Alsace a connu deux évolutions décisives : le 16 mars 2012, François Hollande a indiqué que s’il était élu, il ne mettrait pas de bâton dans les roues au processus expérimental mené en Alsace. Le 9 mars, le préfet de région avait en outre entériné l’avis de l’administration d’Etat, estimant que les deux départements et la région avaient voté des « délibérations concordantes ».

Ces éléments rassurent le président du conseil régional d’Alsace, Philippe Richert. Selon lui, le processus menant à l’organisation d’un référendum régional à l’automne s’est dégagé.
C’est d’autant plus vrai que le groupe de travail devant définir les contours de la future collectivité unique va entamer ses travaux en avril, avec la participation des agglomérations, jusqu’alors écartées du dossier.

Les dossiers qui restent à résoudre sont considérables, car la création d’un mode de gouvernance nouveau entre les services dépendant des conseils généraux et du conseil régional sont à inventer entièrement.

Relations département/métropole – Par ailleurs, la communauté urbaine de Strasbourg (CUS) a engagé une réflexion à propos d’un éventuel statut de métropole : « Nous allons rencontrer très rapidement le président du conseil général du Bas-Rhin afin de préciser quelles pourraient être les relations entre le département et une éventuelle métropole », a indiqué le 19 mars Jacques Bigot, président de la CUS.
L’agglomération strasbourgeoise représente près de la moitié du département du Bas-Rhin, et un éventuel statut métropolitain aurait des conséquences importantes en matière de routes, transports, d’action sociale, etc.

Le groupe de travail devant mener à la collectivité unique « devra donc réfléchir à l’ensemble de ces paramètres et surtout, engendrer l’adhésion de la population alsacienne », selon l’entourage du président de la région Alsace.
Parmi les sujets à traiter, l’échelon intermédiaire entre la collectivité unique et le territoire. Métropole, pôle métropolitain, Scot, pays, communauté de communes, regroupement de plusieurs strates, le débat est loin d’être tranché.

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Conseil d’Alsace : la route du referendum est ouverte

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X