Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Rénover le service public de l’emploi local, selon la gauche

Publié le 19/03/2012 • Par Agathe Vovard • dans : France

Le PS et EELV misent aussi sur l’instauration d’un véritable service public de l’emploi local, avec même, à terme, une décentralisation de la compétence emploi vers les régions pour EELV.

Pour le PS, la « continuité professionnelle » (expression moins galvaudée que la ‘sécurisation des parcours professionnels’) passe aussi par la « complète rénovation du service public de l’emploi ».

Déconcentration – François Hollande envisage ainsi clairement, outre un renforcement de ses moyens, une déconcentration de Pôle Emploi (et non une décentralisation).

« Nous devrons regarder comment travaillent les conseillers, le nombre de dossiers qu’il est humain de suivre. Il faudra certainement redéfinir la stratégie de Pôle Emploi, clarifier les missions. Et poser la question de Pôle Emploi acheteur de formation ou non », souligne Pascale Gérard, la porte-parole « formation » du candidat.

Décentralisation – EELV envisage de son côté une véritable décentralisation, mais pas immédiate, de la compétence emploi.

Avec dans un premier temps « un retour de Pôle Emploi dans le giron public beaucoup plus fort. On ne peut pas souhaiter que les chômeurs se forment davantage et dans le même temps avoir un budget de l’Etat pour le travail, l’emploi et la formation en baisse de 14 % en 2012 », insiste Jean-Philippe Magnen, conseiller emploi-formation de Eva Joly.
« Pôle Emploi et les missions locales sont les principaux prescripteurs de formation ; il faut accompagner ces deux réseaux », insiste-t-il.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Rénover le service public de l’emploi local, selon la gauche

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X