Environnement

La présidence d’un comité de pilotage Natura 2000 peut-elle être assurée par un élu local ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Il convient de se reporter à l’article L.414-2 du Code de l’environnement pour interpréter valablement l’article R.414-8-1. Le chapitre III de cet article, issu de la loi n° 2005-157 du 23 février 2005 relative au développement des territoires ruraux, dispose que : « Les représentants des collectivités territoriales et de leurs groupements désignent parmi eux le président du comité de pilotage du site Natura 2000 ainsi que la collectivité ou le groupement chargé de l’élaboration du document d’objectifs et du suivi de sa mise en œuvre. A défaut, la présidence du comité de pilotage Natura 2000 ainsi que l’élaboration du document d’objectifs et l’animation nécessaire à sa mise en œuvre sont assurées par l’autorité administrative ».

Cette disposition de loi permet donc d’éclairer la lecture de l’article R.414-8-1 : la procédure instituée pour mettre en œuvre les documents d’objectifs d’un site est strictement identique à celle ayant présidé à son élaboration.
L’intention du législateur, à l’occasion du vote de la loi du 23 février 2005, a été de transférer à la fois la présidence du comité de pilotage, l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre du document d’objectifs aux collectivités, l’Etat ne reprenant ces attributions que lorsque les collectivités territoriales et leurs groupements n’ont pas désigné en leur sein le président du comité de pilotage ou la collectivité selon le cas chargée de l’élaboration du document d’objectifs ou de sa mise en œuvre.

La présidence peut être assurée par une personne différente de celle qui assure la maîtrise d’ouvrage dès lors qu’il s’agit d’un élu et que le maître d’ouvrage est une collectivité ou un groupement de collectivités.
En revanche, il n’est pas possible de confirmer l’interprétation selon laquelle la présidence du comité de pilotage pourrait être assurée par un élu lorsque l’Etat est maître d’ouvrage de l’élaboration du document d’objectifs ou de sa mise en œuvre, au regard des dispositions législatives en vigueur.

Il demeure néanmoins des sites Natura 2000, notamment dans l’Aube, où le passage de la législation antérieure à la loi du 23 février 2005 a pu faire naître des situations ne répondant pas aux exigences de l’article R.414-8-1, avec la présidence du comité de pilotage assurée par un élu local tandis que la maîtrise d’ouvrage reste à l’Etat.

De tels cas de figures, transitoires, n’ont pas vocation à perdurer. La volonté de l’Etat reste le soutien aux élus et aux collectivités qui souhaitent s’engager dans la préservation de leur patrimoine naturel.

Lorsque de petites communes montrent un tel intérêt, les services déconcentrés de l’Etat peuvent assurer une assistance à la maîtrise d’ouvrage et les accompagner pour atteindre l’objectif de maintien dans un bon état de conservation des habitats naturels et espèces végétales et animales dont la France a la responsabilité.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les collectivités engagent un bras de fer avec Enedis

    Près de 500 contrats de concession électrique vont arriver à échéance dans les années à venir. L'occasion pour les collectivités menant une politique énergétique ambitieuse de reprendre la main sur la gestion de leur réseau de distribution. ...

  • Patrimoine : mettre en œuvre le BIM

    Le BIM, ou modélisation des données du bâtiment, se développe, son intérêt se vulgarise mais comment y accéder ? Passer du simple dessin 2D à une gestion globale de projet nécessite un investissement important en temps et une réorganisation des services ...

  • La dématérialisation des marchés publics, comment ça marche ?

    Sous l’impulsion du droit européen, la France a progressivement mis en œuvre un calendrier de la dématérialisation des marchés publics par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et le décret du 25 mars 2016. L’objectif étant, à terme, la dématérialisation ...

  • La Nouvelle Aquitaine chiffre le rôle de la biodiversité sur son économie

    Le comité scientifique Ecobiose a rendu ses premières conclusions sur l’agriculture régionale. Financé par la Nouvelle Aquitaine pour convaincre de l’intérêt de la biodiversité, ses suggestions vont jusqu’à la gouvernance et l’action publique. Sa ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X