Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Le point d’indice est-il un élément déterminant de la rémunération ?

Publié le 13/06/2011 • Par Catherine Pétillon • dans : Dossiers Emploi

"La hausse de la rémunération des fonctionnaires est due, pour une moitié, aux mesures individuelles de progression de carrière et, pour l’autre, de façon égale, aux mesures catégorielles et générales" disait l'ancien secrétaire d'Etat chargé de la fonction publique, Georges Tron, lors du « rendez-vous salarial », le 19 avril 2011.
EN PARTENARIAT AVEC sponsor du dossier Le point d’indice est-il un élément déterminant de la rémunération ?

Pour mettre en avant la compatibilité de la hausse du pouvoir d’achat avec le gel du point d’indice, le gouvernement insiste sur la composition de la rémunération. Il s’appuie sur les chiffres fournis par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), selon lesquels l’évolution des rémunérations serait due pour 52 % à des mesures générales (telles la hausse du point d’indice et la garantie individuelle du pouvoir d’achat), pour 25 % à des mesures individuelles et pour 23 % à des mesures catégorielles (grilles indiciaires et indemnitaires).

Ces chiffres reflètent-ils la situation de la fonction publique territoriale ? Non, estiment les syndicats, qui rappellent l’hétérogénéité des situations selon les collectivités.

« Les progressions de carrière sont peu importantes dans les petites collectivités, or ce sont elles les principaux employeurs, souligne Agnès Lerat, présidente du Syndicat national des territoriaux CGC. Elles n’ont en outre que peu de possibilités d’avoir une politique salariale réellement attractive. Seules les grandes collectivités – conseils régionaux et généraux, et grandes villes dans une moindre mesure – ont les moyens de proposer des régimes indemnitaires intéressants. Il n’y a que le point d’indice qui permette un avancement égalitaire quel que soit l’endroit où l’on travaille. »

De son côté, Eric Dorn, représentant CGT au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, a estimé devant la mission d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale que « les différentes mesures s’annulent souvent les unes les autres : aucun agent ne bénéficie de tout ».

SOURCE : BILANS SOCIAUX 2007-2008, DGCL ET CNFPT. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le point d’indice est-il un élément déterminant de la rémunération ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X