Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

urbanisme

L’ancienne prison Saint-Michel de Toulouse pourrait être transformée en campus de l’ESC

Publié le 09/03/2012 • Par Laurence Lafosse • dans : Régions

Le projet, annoncé le 21 février 2012 par le président de la chambre de commerce - qui gère l'Ecole supérieure de commerce -, de rachat de la prison Saint-Michel, propriété du ministère de la Justice, est officieusement accepté par la mairie de Toulouse.

La CCI de Toulouse, gestionnaire de l’Ecole supérieure de commerce (ESC), à l’étroit dans ses locaux actuels du quartier Compans Caffarelli, est à la recherche de nouveaux bâtiments bénéficiant d’une bonne accessibilité par le réseau de transports en commun de la ville.

Respecter le patrimoine de ce lieu chargé d’histoire – « Nous sommes au courant de la recherche de nouveaux locaux pour l’ESC et nous avons déjà évoqué avec la CCI plusieurs pistes parmi lesquelles la prison Saint-Michel dont la mairie n’est pas propriétaire, explique Pierre Cohen, maire (PS) de Toulouse.
« Nous resterons vigilants à ce que le projet, qui est loin d’être validé, respecte le patrimoine de ce lieu chargé d’histoire, et s’intègre dans la vie de quartier », ajoute l’élu qui s’exprime personnellement, « la mairie n’ayant pas été officiellement consultée sur ce projet ».

Depuis le classement partiel en janvier 2011 de l’ancienne prison par la commission régionale de la protection des sites, la municipalité avait fait aussitôt valoir son intérêt pour ce bâtiment de plus de 15 000 m2, propriété du ministère de la Justice et situé en coeur de ville.
Pierre Cohen s’était rapidement associé à la fronde des associations de riverains et d’anciens combattants, partisans du classement total par la direction régionale des affaires culturelles (Drac), de ce haut lieu de mémoire de la Résistance française dès 1943.

La mairie, qui souhaitait transformer le site en centre culturel intégrant des résidences d’artistes, avait par ailleurs jugé exorbitant le prix de vente, de 11 millions d’euros, fixé par le service des domaines, d’un tel bâtiment public.

Contestation du groupe municipal CRC – La mise en place d’un comité de pilotage intégrant préfecture, élus et associations de quartiers afin d’auditionner les porteurs de projets pour le réaménagement de la prison a depuis quelques mois pacifié les esprits.
Reste que le projet de la chambre de commerce s’est pour l’instant abstenu de l’avis de ce comité.

Les élus municipaux du groupe Communiste Républicain et Citoyen, sans être pour autant opposés au projet, contestent fermement la méthode. Pierre Lacaze, chef de groupe CRC de la mairie de Toulouse, a écrit au préfet « pour faire part de son étonnement de découvrir par voie de presse de telles hypothèses de travail », et pour demander, avec le comité de quartier et les associations d’anciens combattants, « que toutes les propositions de réaménagement du site soient examinées en concertation avec tous les acteurs concernés, en particulier les Toulousains et leurs associations ».

Sous réserve que le transfert de l’ESC dans le quartier Saint-Michel se confirme, ce projet pourrait s’associer parfaitement au Quai des Savoirs, futur pôle de recherche et d’enseignement supérieur lancé par la mairie et le PRES-Université de Toulouse à proximité de la prison Saint-Michel, le long des allées Jules Guesde.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’ancienne prison Saint-Michel de Toulouse pourrait être transformée en campus de l’ESC

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X