Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Et si les salariés du privés étaient plus optimistes ?

Publié le 05/03/2012 • Par Laurence Denès • dans : Dossiers Emploi

Quand on les interroge sur les notions de satisfaction et de bien-être au travail, comment les fonctionnaires territoriaux se positionnent-ils par rapport aux salariés du privé ? Pas très bien, selon les comparatifs établis par le cabinet conseil Pragma, qui dispose d'un fonds d'enquêtes similaires conduites dans les entreprises privées permettant la confrontation.

Avec deux répondants sur trois globalement satisfaits de travailler pour leur collectivité, dont plus d’un sur cinq (22 %) très satisfait, la fonction publique territoriale affiche des scores voisins du secteur privé : 86 % de salariés satisfaits d’après les enquêtes Pragma, mais seulement 61 % selon le baromètre 2011 Edenred/Ipsos sur le bien-être et l’implication des agents au travail.

Crise oblige, ici comme là, ce niveau de satisfaction est néanmoins en net recul sur la dernière année, un sentiment qu’exprime même un territorial sur deux.
La cause en est certainement moins imputable au stress, de niveau d’ailleurs quasi équivalent dans les deux secteurs, qu’à une rémunération qui laisse quelque 60 % d’agents et de salariés également inquiets pour leur pouvoir d’achat.

Car, même si la motivation pécuniaire apparaît plus relative chez les fonctionnaires – lesquels sont, à 73 % contre 40 %, près de deux fois plus nombreux à lui préférer l’intérêt du travail quand les salariés inversent cet ordre -, comment ne pas réagir à la faiblesse d’un traitement moyen de deux cents euros inférieur à la moyenne nationale (1 438 € contre 1 605 €) ?

Une perte de repères – Autre raison potentielle du malaise : privés comme publics se retrouvent plongés dans un univers professionnel tendu, bouleversé par les nécessités d’une adaptation permanente, qui aux contraintes financières, qui aux réformes structurelles, qui à la concurrence…

Et ils y manquent de repères : à peine 40 % des salariés interrogés par la Cegos comprennent les grandes orientations stratégiques de leur organisation tandis qu’un territorial sur trois seulement trouve que la lecture des objectifs politiques éclaire ses missions et les facilite.

Tous compensent donc leurs incertitudes par une quête de « chaleur » humaine et de sens. Las… Les agents se trouvent sur ce champ nettement moins bien lotis que leurs « collègues » du secteur marchand ! En effet, un territorial sur deux pointe le manque de reconnaissance de sa direction – élus compris – quand plus de 60 % des salariés se sentent considérés par leurs supérieurs.

Et la qualité même de l’ambiance dans l’équipe, pourtant largement saluée par sept territoriaux sur dix, demeure bien inférieure à celle louée par près de 85 % des acteurs économiques du privé.
Pour « tenir », reste donc aux territoriaux à abattre leur va-tout : l’engagement au service de l’intérêt général. Mais ces valeurs sont désormais battues en brèche par d’incessantes attaques et réformes. Dès lors, comment s’étonner qu’ils entrevoient l’avenir avec nettement moins d’optimisme que les salariés ?…

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Et si les salariés du privés étaient plus optimistes ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X