Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

énergie éolienne

Baie du Mont-Saint-Michel : l’implantation d’éoliennes pose problème

Publié le 24/02/2012 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

Alors que le projet d'implantation de trois éoliennes sur la commune d’Argouges (Manche), à 24 kilomètres du Mont-Saint-Michel, est autorisé par arrêté préfectoral depuis 2007, de nouvelles décisions pourraient bien y couper court.

Difficile d’en savoir plus à ce jour. Le 8 février 2012, en conseil des ministres, Frédéric Mitterrand aurait évoqué le cas des trois éoliennes qu’il est prévu d’installer à proximité de sites remarquables à l’occasion d’une communication relative aux politiques de protection du patrimoine. Les éoliennes d’Argouges, en baie du Mont-Saint-Michel, étaient à nouveau à l’ordre du jour le 15 février au ministère de la culture avec les préfets de la Manche et de Basse-Normandie.

Impact sur le paysage – Ni l’un ni l’autre ne souhaite se prononcer sur l’avenir de ce projet éolien pour l’instant, bien que le cabinet du ministre de la culture renvoie vers eux pour obtenir une réponse. Quoiqu’il en soit, la balle est bien entre les mains de l’Etat qui doit aussi prendre en compte les inquiétudes de l’Unesco, « préoccupée par l’impact potentiel des éoliennes sur le cadre paysager du bien » depuis 2010. L’organisation des Nations Unies réserve encore sa décision mais pourrait décider de déclasser la baie du Mont-Saint-Michel, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979.

Par ailleurs, un schéma régional de l’éolien est en cours d’élaboration. Là encore, les services de l’Etat sont « aux manettes ». Inscrit dans un plus large schéma régional climat-air-énergie souhaité par le Grenelle de l’Environnement, il est co-établi par la région et l’Etat. Depuis plus d’un an, différents groupes de travail ont élaboré des propositions, explique Jean-Karl Deschamps, premier vice-président de la région Basse-Normandie, dont la distinction entre « des espaces permettant l’implantation d’éoliennes et d’autres interdisant cette implantation ».

Création d’une zone blanche – Ce schéma régional de l’éolien, qui fixe une production de 1100 mégawatts par an en Basse-Normandie, a été validé le 2 février 2012 en assemblée plénière au conseil régional et se trouve maintenant entre les mains du préfet de région. « Dans ce schéma, précise l’élu bas-normand, l’Etat a souhaité que soit créée une zone blanche en baie du Mont-Saint-Michel, où il se réserve le droit d’autoriser ou non des éoliennes. Le conseil régional l’a accepté parce que c’est effectivement une zone particulièrement sensible. » Ce schéma régional de l’éolien doit être établi a priori pour septembre 2012 « mais il a du échapper à ceux qui ont établi le calendrier que 2012 est aussi une année d’élections, » termine Jean-Karl Deschamps.

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Baie du Mont-Saint-Michel : l’implantation d’éoliennes pose problème

Votre e-mail ne sera pas publié

ducon

25/02/2012 11h54

partout ça pose problème ….A carantan c’est honteux ..complétement dénaturé …pour quel résultat ? .une vidéo montre bien le problème : http://videos.tf1.fr/jt-13h/levezou-les-eoliennes-de-la-discorde-7011717.html
en offshore a 10 ou 12 km avec de machine de 170 m de haut …soit un équivalent immeuble de 50 étages …même chose …un véritable massacre , la vue sur mer est immuable …on détruit ou dénature pour le moins l’environnement au nom de l’environnement !!! pourtant il y a d’autre solution …pourquoi ce rouleau compresseur éolien …? intérêt financier ? politique clientéliste ?
les zones blanches ça devrait être partout où c’est beau !!! et en mer pas a moins de 30 Km , plus proche il faut faire de l’hydrolien .

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X