Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Les députés appellent à un renouveau de l’aménagement du territoire

Publié le 23/02/2012 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Dans un rapport qui a été présenté mercredi 22 février 2012, Jérôme Bignon (UMP) et Germinal Peiro (PS) ont, notamment, plaidé pour une renaissance de la DATAR.

Au-delà des clivages partisans, les députés de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée partagent le même diagnostic : la politique d’aménagement du territoire est le maillon faible de l’organisation gouvernementale.

« Sur un simple quinquennat, elle a transité par trois ministères, dont un seul était de plein exercice. Résultat : dix ministères insufflent depuis Paris des politiques dont ils ne mesurent pas toujours l’efficacité », a tranché le 22 février, le député (UMP) de la Somme Jérôme Bignon à l’occasion de la présentation du rapport qu’il a coréalisé avec le député (PS) de Dordogne, Germinal Peiro.

Interco : la prime à la souplesse – Une somme de 800 pages qui se clôt par vingt recommandations. En bonne place, la renaissance de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (DATAR).

Pour les deux rapporteurs, l’organe-phare de la période gaullienne doit procéder à une évaluation sans concession « des conséquences de la réforme de l’administration territoriale de l’Etat, en particulier sur l’accessibilité aux services publics ».

Au chapitre intercommunal, les députés se font moins volontaristes. Ils refusent « toute référence à une taille critique ». Un pied de nez à la réforme territoriale qui encourage des communautés de plus de 5 000 habitants.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les députés appellent à un renouveau de l’aménagement du territoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X