énergie

A Strasbourg, le gaz rejoint l’électricité pour créer un puissant pôle énergétique régional

| Mis à jour le 22/07/2013
Par • Club : Club Techni.Cités

La ville de Strasbourg a confirmé la revente d’Enerest, société de distribution d’énergie, à Electricité de Strasbourg (ES), société cotée en Bourse et filiale d’EDF. Filiale de Gaz de Strasbourg, dont la ville est actionnaire majoritaire, Enerest rejoint l’électricien pour créer le plus grand groupe local de distribution d’énergie en France.

Signée le 15 février 2012, l’opération rapportera environ 60 millions d’euros à la Ville de Strasbourg, pour la revente de ses titres. La future entité pèse 780 millions d’euros de chiffre d’affaires pour environ 1 200 salariés, ceux d’Enerest ayant bénéficié d’un soin très attentif aux conditions sociales de reprise. « Nous avons fait le maximum vis-à-vis des salariés et de leurs instances représentatives, pour que ce changement soit très positif », insiste Olivier Bitz, adjoint au maire et président de Gaz de Strasbourg.

Respect de la libre concurrence – Assorti de quelques réserves de la part de l’autorité de la concurrence, la création de ce groupe nouveau sera effective en avril. Il est demandé à la future société d’éviter de proposer des offres groupées, jugées non conformes dans le cadre de la libre concurrence. Il reste que les sociétés Electricité de Strasbourg et Enerest disposent déjà d’une prédominance locale extrêmement marquée et que leur rôle d’opérateur historique leur garantit des taux de pénétration du marché proches de l’exclusivité. « Nous avons recherché un partenaire puissant pour Enerest en raison de sa taille critique inférieure aux besoins du marché », souligne Olivier Bitz. Et cette vente a été rendue possible par la séparation de la distribution d’énergie et des réseaux de transport à Strasbourg, sans laquelle elle aurait été impossible aux termes des lois.

Réseau GdS doit fortement se développer – Reste maintenant dans le giron de la collectivité l’entité chargée des réseaux de distribution, Réseau GdS. « Nous entamons une stratégie de développement », indique l’adjoint. Première étape, l’accélération des concessions de distribution de gaz naturel aux communes bas-rhinoises. « Nous espérons en conclure 3 à 5 par an, au lieu d’un 1 ou 2 actuellement », détaille Sylvain Wasermann, directeur général de Réseau GdS. « Nous avons également créé un bureau d’études spécialisé dans les installations de gaz, notamment en matière ce chauffage », explique-t-il.

Gaz carburant et biométhane – Dans le même temps, Réseau GdS développe la fourniture de gaz comme carburant notamment aux bus de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) et entame une politique très avant-gardiste pour la fourniture de biométhane dans le réseau de gaz naturel. « Nous travaillons sur trois projets, à l’usine d’incinération, la station d’épuration et dans un projet avec des agriculteurs », précise Sylvain Waserman. « Nous sommes innovants dans les trois cas de figure, et espérons avoir franchi toutes les étapes techniques et administratives pour injecter du biométhane, énergie 1200 % renouvelable, dans nos réseaux dès 2013 avec un potentiel de chauffage d’au moins 10 000 logements ».

Cap sur les réseaux de chaleur – Dernier étage de la fusée Réseau GdS, la conquête des marchés de réseaux de chaleur, actuellement détenus par Dalkia et qui seront remis en appel d’offre l’an prochain. « La ville souhaite revenir dans ce secteur et notre opérateur offrira des solutions intéressantes », indique Olivier Bitz. Si cette stratégie fonctionne, elle assurera, aux cotés d’ES et Enerest, une maîtrise locale très élevée de la fourniture et de la vente d’énergie dans l’agglomération strasbourgeoise.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X