Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • L’Aquitaine définit une action régionale pour garantir un déploiement équilibré du très haut débit

Aménagement numérique du territoire

L’Aquitaine définit une action régionale pour garantir un déploiement équilibré du très haut débit

Publié le 17/02/2012 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

La Dordogne entre dans la phase d'application de son SDTAN avec une première expérimentation dans le Bergeracois. Les collectivités étudient la création d'un syndicat mixte associant la région, et regroupant EPCI, syndicats mixtes d'assainissement et d'électricité, et conseil général.

Alors que les élus des territoires ruraux se mobilisent pour un aménagement numérique équilibré du territoire en complète cohérence avec la proposition de loi Maurey-Leroy, le syndicat départemental d’énergies de la Dordogne (1) va présenter le 22 février au conseil d’administration du Pays du Grand Bergeracois (2) un projet d’expérimentation d’équipement en fibre optique d’une zone aujourd’hui mal desservie par le haut débit.

Evalué à 2 millions d’euros et mené avec le cabinet Tactis, le projet, éligible aux fonds européens (FEADER) dans le cadre d’un appel à projet national, consiste à raccorder au très haut débit 100 foyers dans cette partie du sud du département rural.

700 millions de travaux en Dordogne – L’expérimentation est une des applications du schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN) élaboré par le SDE 24, doté de la compétence « communications électroniques » depuis le 20 janvier 2010.
Il a abouti à un schéma d’ingénierie qui sera présenté en mars aux 84 membres du comité syndical du SDE 24, maître d’ouvrage des travaux. Pour financer le montant estimé à 700 millions d’euros, soit 2 500 euros la prise contre 280 à Paris, le syndicat espère bénéficier d’au moins 50% d’aides publiques et être éligible au Fonds d’aménagement numérique du territoire. L’étendue de la Dordogne et le mitage expliquent ces coûts.
L’objectif est de relier d’ici à 2025 tous les foyers : 218 000 prises ont été identifiées et référencées.

« Chaque maire connaîtra le tracé du réseau de fibre optique sur son territoire. Cela leur permettra d’anticiper les travaux et de profiter d’une tranchée de génie civil pour y placer la fibre optique. Nous avons été capables, dans les années 30, d’équiper en 10 ans tous les foyers de Dordogne en électricité. Nous pouvons faire pareil avec le très haut débit», a déclaré Philippe Ducène, président du SDE 24, interrogé par la Gazette des communes.

Trouver le modèle économique – Le syndicat veut profiter des réseaux d’interconnexion existants et desservir un maximum de points publics, soit 1 700 kilomètres de réseau.
Reste à trouver le modèle économique et juridique pour exploiter la fibre optique à très haut débit. «Nous voulons garder la maîtrise pour un coût situé entre 30 et 40 euros pour 100 megabits », précise l’élu.

A l’instar du Lot-et-Garonne, dont le conseil général a également adopté un SDTAN, la Dordogne préconise la création d’un syndicat mixte regroupant, le conseil général, les EPCI et les syndicats mixte d’assainissement et d’électricité. Le conseil régional d’Aquitaine pourrait prendre une participation dans chacun des syndicats mixtes départementaux dont il encourage la création dans les trois autres départements.

Un échelon pertinent pour négocier avec les opérateurs – Une fois qu’ils auront chacun construit leur réseau, une structure régionale, dont ils seront membres, prendra le relais pour négocier l’exploitation et la commercialisation de la fibre optique.

« La région est l’échelon pertinent pour attirer les opérateurs privés, qui considèrent que moins de 5% du territoire aquitain est rentable. Ils viendraient acheter les prises au niveau régional. Les recettes ainsi acquises seraient ensuite reversées à juste retour aux structures départementales», explique François Gilbert, délégué TIC au conseil régional d’Aquitaine.

Aujourd’hui, tous les regards se tournent vers le conseil régional pour organiser l’aménagement numérique du territoire régional estimé à 1,7 milliard d’euros. Au printemps, il va choisir l’assistant à maîtrise d’ouvrage pour l’aider à définir le modèle économique. L’idée d’une Société d’économie mixte ou d’une Société publique locale est dans les tuyaux.

Cet article est en relation avec les dossiers

Notes

Note 01 SDE 24 ; 557 communes 1 200 délégués Retour au texte

Note 02 154 communes ; 105 000 habitants ; Dordogne Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

L’Aquitaine définit une action régionale pour garantir un déploiement équilibré du très haut débit

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X