Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

Christian Estrosi veut améliorer l’information des maires

Publié le 14/02/2012 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actu prévention sécurité, France

La proposition de loi du 7 février 2012 du député-maire UMP de Nice vise à compléter les outils mis à la disposition du maire pour la prévention de la délinquance et de la récidive.

Depuis la loi du 5 mars 2007, le maire joue un rôle pilote en matière de prévention de la délinquance, avec une mission d’animation et de coordination des différents acteurs au sein du CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance). Christian Estrosi juge que ce dispositif n’est pas assez développé (835 CLSPD seulement fin 2009, 392 contrats locaux de sécurité et 42 conseils des droits et devoirs de la famille) et que les échanges d’informations entre les différents acteurs sont insuffisants. C’est pourquoi il a déposé le 7 février une proposition de loi « visant à améliorer l’information des maires en matière de prévention de la délinquance » dans les villes de plus de 50 000 habitants.

Obligation d’information du maire – « On ne peut se satisfaire d’une application aléatoire de la loi en fonction de la personnalité des partenaires ou de la conception qu’ils se font de la loi », écrit M. Estrosi. Le texte rend ainsi obligatoire l’information par le procureur de la République du maire sur les suites données aux actes de délinquance commis dans la commune alors qu’il ne s’agit aujourd’hui que d’une simple faculté.

De même un correspondant justice-ville est instauré auprès du parquet pour assurer la transmission au maire « d’une information régulière relative au traitement judiciaire des infractions constatées sur sa commune». De même, le texte prévoit la création d’un groupe local de traitement de la délinquance qui réunit le maire, le procureur de la République et le commissaire de police « afin de parvenir à une meilleure visibilité et une meilleure coordination de l’action des services de justice et de police sur le terrain ». Le coût de ces nouveaux dispositifs sera compensé par la majoration de la dotation générale de fonctionnement (DGF).

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Christian Estrosi veut améliorer l’information des maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X